TERRITOIRE

Le scandaleux Lénine du Maine-et-Loire

L’UMP a osé le faire : provoquer une manifestation devant le cimetière de la ville de Chalonnes-sur-Loire, à 25 kilomètres d’Angers, pour rendre hommage aux victimes de Lénine. Quel rapport entre le dirigeant bolchevique de la révolution de 1917 et la petite ville tranquille du Maine-et-Loire ? Un bistrot associatif situé sur une île de la Loire dénommé Lenin café a organisé samedi dernier un festival, Lenin en l’île, avec notamment un groupe breton, révolutionnaire en diable… Tri Yann ! Scandale inadmissible pour les présents à la manifestation de l’UMP, dont, excusez du peu, un vice-président de l’Assemblée nationale, un vice-président du conseil général, des maires… venus exprès protester contre l’aide de la municipalité à un tyran. Stella Dupont, la maire socialiste de Chalonnes, n’en est pas encore revenue. « Je comprends que l’appellation Lenin café puisse déranger, mais c’est un lieu décalé, naturellement provocateur », dit-elle au journal Ouest France. Le sénateur PS Daniel Raoul, adjoint au maire d’Angers, s’étonne pour sa part que l’UMP s’ingère dans la vie culturelle d’une commune : « Certains responsables UMP se croient tout permis », ajoute-t-il. Il est vrai que les responsables du Lenin café ont pour devise « faire du tourisme rouge résistant », c’est-à-dire « vivre simplement et naturellement des valeurs de la terre du temps et des gens, être de ceux qui veulent un monde libre des valeurs de l’argent et du temps, être de ceux qui se battent pour un monde ouvert, généreux et charmant… » Un vrai scandale !
Jacques Moran

Humanité
du 17 juin 2009